À propos

Le style Shotokai

Le karaté est un type d'art martial né au début du 20ème siècle. Il en existe plusieurs variations. Le Shotokai est un style traditionnel dans lequel il n'y a pas de compétition. Nous recherchons avant tout la maîtrise de notre corps mais aussi de notre esprit. 

 

Notre approche est radicalement non violente. La réponse qu'on oppose à l'action de l'adversaire tient à la fois au physique et au mental. L'efficacité (par exemple, projeter un partenaire) n'est pas une fin en soi mais un moyen, un mode d'évaluation, permettant de vérifier si le travail sur soi, physique et mental est satisfaisant ou non. 

 

Le Karaté-do Shotokai dans son entraînement est loin d'être brutal comme le veut l'image populaire. Il est fait de souplesse, de l'emploi judicieux de l'équilibre ou du déséquilibre, de l'acceptation du mouvement et de l'harmonie. Les répercussions positives de la pratique de notre karaté dans la vie courante sont nombreuses : la recherche de mobilité et l'explosion d'énergie développent la souplesse, la musculature, le rapport poids/puissance et l'endurance. La stabilité, la fluidité et la maîtrise de la décontraction musculaire induisent l'action consciente sur le physique, une bonne connaissance de son corps et de son mental.


Senseï Harada

Senseï (Maître) Mitsusuke Harada est né en Mandchourie en 1928. Il a commencé son entraînement de karaté au sein du groupe de Maître Funakoshi à Tokyo. Quand il s'est inscrit à l'Université de Waseda en 1948, il est devenu membre du club de karaté de Waseda qui était très actif à l'époque. Pendant toute cette période, Senseï Harada a continué à recevoir l'enseignement de Maître Funakoshi.

 

Après avoir eu son diplôme en Economie en 1953, Maître Harada s'est mis à travailler dans une banque à Tokyo qui l'a envoyé en 1956 à Sao Paolo.

 

Âgé alors de 28 ans, il a lancé son propre groupe au Brésil et s'est vu accorder, personnellement par Maître Funakoshi, sa cinquième Dan qui était le grade le plus élevé conféré à ce moment-là. Actuellement, la 5ème Dan reste toujours le grade le plus élevé des ceintures noires de l'organisation KDS.

 

En 1963, Maître Harada fut invité à enseigner le karaté à Paris. À partir de ce moment, il a décidé de se consacrer au karaté et a donc démissionné de ses fonctions à la banque. Il vient peu après enseigner également en Belgique.

 

Au milieu des années soixante, il a créé l'organisation Karaté-do Shotokai UK en Grande-Bretagne. Depuis lors, une collaboration étroite a pris jour avec de nombreux clubs KDS à travers le monde (Belgique, France, Angleterre, Estonie, Finlande, Espagne, Portugal, Allemagne, Suisse, Canada, États-Unis, Israël...).

 

Maître Harada habite aujourd'hui au Royaume-Uni et pratique toujours. Dans son rôle de Senseï (instructeur senior de l'organisation KDS), il donne des conseils à son équipe technique dirigeante sur la pratique du Karaté-do. Il parcourt toujours le monde pour enseigner et répondre aux questions de ses étudiants, sans distinction de grade. 

 

En juin 2007, la Reine d'Angleterre confère à Senseï Harada la distinction honorifique du MBE (tire de "Member of the Order of the British Empire") pour ses services rendus au karaté.



UKB - United Karate Belgium

Membre de l'AISF, reconnue par l'ADEPS

http://www.unitedkarate.be

UKB Goshin-Budo

http://www.goshin-budo.be